Visite des écuries Coursin

 

Au cœur du pays Pagan, à 400 m de la plage : «Les Écurie Marc’h Mor Breizh» accueillent vos chevaux dans le cadre d’une méthode éthologique et d’un milieu maritime riche en oligo-éléments, afin que travail et entraînement riment avec respect et santé :

Entraînement Pur-sang,
Pré-entraînement Pur-sang et trotteurs,
Thalassothérapie, remise en forme, problèmes tendineux,
CSO – pensions chevaux,
Débourrage monté, attelé, compétition et loisir,
Chevaux à problèmes. Embarquements difficiles,
Stages éthologiques et aide aux cavaliers ,
Stages de Parage au Naturel et Sevrage Éthologique.

Christophe Coursin

« Ma façon de débourrer les chevaux a changé suite à ma rencontre avec Kelly Marks et Anne-Lorraine Picard-Nizou.

Le débourrage est devenu beaucoup plus cohérent, aussi bien pour le cheval que pour le cavalier. Grâce au langage « équus » le cheval devient collaborateur en acceptant selle et cavalier en un temps record et sans traumatismes physiques et psychologiques. Par contre, cela ne suffit pas pour que le débourrage soit réussit. Il faut en moyenne 15 jours à un mois minimum pour entreprendre correctement un cheval. A savoir : Respect à la main, aux jambes, aller partout en extérieur
(véhicule, camion, eau de mer, route, chemin étroit, etc. le tout en un minimum de stress).

En sachant qu’un débourrage commence dés l’élevage (à la naissance), dés lors une bonne manipulation sera bénéfique à la carrière du cheval. Enfin, après le débourrage, le travail et la communication ( entre le couple cavalier/cheval) doivent rester cohérent et harmonieux afin de conserver le bénéfice du travail effectué, puis de progresser dans la discipline demandée.

Nous effectuons des débourrages montés et attelés aussi bien pour la compétition que pour le loisir, du cheval de courses (Pur-sang, Trotteur) au cheval de concours hippique jusqu’aux chevaux de trait, avec qui nous avons passé de merveilleux moments.

N’oublions pas : 80 % de la carrière du cheval se situe au niveau du débourrage. Jamais vous ne serez comment aurait pu être votre cheval dés l’instant qu’il a été raté au débourrage… Entreprendre un cheval, cela ne s’improvise pas, il faut de l’Expérience et le Savoir. »

12 réflexions sur “Visite des écuries Coursin

  1. Merci de ce lien !
    Très belles photos… et j’aime ce vocabulaire autour du cheval. J’en ai fait un peu, jeune, à Uzès où j’habitais, avec mes premiers salaires.
    J’ai eu l’occasion d’en refaire à Coëtquidan (si ça te dit quelque chose) mais dans de très mauvaises conditions, avec des chevaux fatigués, des cavaliers effrayés qui leur arrachaient la bouche, bref pas l’idéal.
    Aujourd’hui, j’ai le temps, j’aimerais m’y remettre mais je crains que mon dos ne le supporte plus :-(…
    En tous cas, merci encore pour ces photos, une petite bouffée de bonheur de bon matin !

    • Ah oui Coëtiquidan, je connais 😉 mon fils y est en ce moment (préparation avant de partir en mission en RCA 😕 ) J’ai également monté un peu dans ma jeunesse, juste pour le plaisir de la balade, et je suis comme toi, des problèmes de hanche me clouent au plancher des vaches :mrgreen: J’ai aussi travaillé dans un gros cabinet de courtage parisien qui assuraient exclusivement les Centres Equestres, les chevaux et les cavaliers, j’ai donc eu le plaisir de participer dans le cadre de mon métier à de nombreux concours et manifestations diverses, et de côtoyer d’excellents cavaliers ! C’est un milieu que j’aimais bien.

      • Je comprends, c’est une belle expérience de pouvoir vivre plusieurs facettes d’une passion, plus l’expérience de ta fille, c’est assez complet, il me semble. Bien sûr, tu aurais pu épouser Jonquière d’Oriola (je ne sais pas si c’est correct historiquement, c’est le seul nom qui me vienne à l’esprit ;-)…
        c’est la première mission, pour ton fils ? si tu as le temps d’échanger un peu par mail (pour ne pas polluer le blog), je t’envoie mon @… seulement si tu as le temps 🙂 !

  2. L’expérience trouvée dans cette méthode se résume par de la magie et des
    résultats concrets.
    Bravo pour votre patience, désormais certains chevaux vont avoir la chance
    d’etre compris…et remis en confiance…
    bonne continuation à tous
    mary de Nouvelle-Calédonie

  3. Bonjour,

    Merci d’avoir retranscrit de manière aussi fidèle la philosophie de notre écurie. Les photos de seder Lesmelchen sont magnifiques. J’espère que vous avez passé de bonnes vacances en pays pagan. Encore merci et au plaisir de vous revoir dans nos écuries !

    Stéphanie et christophe

    • je ne suis pas convaincu de cette manière de procéder avec les chevaux
      l’éthologie et pour moi une manière de communiquer avec le cheval que tous le monde fait tous les jour

      • Bonjour , L’éthologie est selon moi une « autre » façon de travailler avec les chevaux, que ce soit pour le débourrage ou autre chose.
        Quand un cheval a été mal traité (quel que soit le milieu dans lequel il se trouvait), lorsque le cheval doit pouvoir redonner sa confiance, ou ne plus avoir peur (du bruit, de l’homme ou d’autre chose), quand on doit débourrer un cheval, on peut le lui apprendre de façon tout à fait traditionnelle.
        Alors si on veut le faire soi même et qu’on en est capable, si on veut entreprendre cette approche dès la naissance, il faudrait avoir le cheval chez soi (mais cela devrait alors faire de tous les futurs cavaliers, des naisseurs …)
        J’ai côtoyé des cavaliers de concours internationaux tel Pessoa, Lejeune etc …. j’ai également eu en main des chevaux à qui j’ai du redonner confiance suite par exemple à un accident de la route (qui aurait pu arriver à n’importe quel cavalier) et j’ai fait cela de façon tout à fait normale.
        L’enrênement, la façon de longer de cette jeune fille sur la première photo (jolie photo) est un enrênement tout à fait normal et pas traditionnel de l’éthologie.(ce qui rejoint parfaitement ce que dit gg dans un commentaire ici même) .

        • Je fais une réponse, mais je trouve dommage d’avoir mis de fausses informations (nom, adresse mail et adresse de blog !!!)
          Alors pour l’inconnu ou inconnue :mrgreen:

          Sur ces photos c’est Christophe Coursin qui longe 😉
          On est d’accord ! L’approche et le savoir faire, quelque soit l’appellation qu’on y donne, est la clé de la réussite ! Ce qui n’est pas à la portée de tout le monde… Dans cet article je n’ai mis qu’un faible échantillon de la séance 😉 Il faut assister à une, voir plusieurs séances pour juger et comprendre la signification d’éthologie selon les écuries Coursin.
          Merci de votre commentaire.

          ps : Nous avons pu, par divers procédés, localiser l’origine de ce commentaire et de deux autres récemment faits sur mon blog, (identique) qui de façon certaine, correspond à : FR-VILLE-DE-PARIS
          origin: AS49566
          mnt-by: MAIRIEDEPARIS-MNT
          mnt-by: AS12670-MNT

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez... merci de votre visite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s