Déambulations au Père Lachaise…

IMcimetière du Père Lachaise, Paris, Noir et Blanc,

 

cimetière du Père Lachaise, Paris, prie-dieu,

 

cimetière du Père Lachaise, Paris, prie-dieu,

 

cimetière du Père Lachaise, Paris, vitrail, caveau,

 

cimetière du Père Lachaise, Paris,vase funéraire

 

cimetière du Père Lachaise, Paris,croix de pierre

 

cimetière du Père Lachaise, Paris, statue de chien sur  pierre tombale, noir et blanc

11 réflexions sur “Déambulations au Père Lachaise…

  1. Amazing textures and clarity! We didn’t find time for Pere Lachaise yet again last July. Good reason for another visit!
    Thank you for stopping by my blog and leading me here.

  2. J’aime la façon dont tu as traité ton sujet.. les allées où l’on ne passe surement jamais avec des vues rapprochées très émouvantes, comme ce prie dieu et la statue de ce petit chien. Des tombes abandonnées que c’est triste!
    bonne journée à la Tribu

  3. Je n’ y suis passée qu’une seule fois , moi qui aime ces endroits je trouve celui-ci dans un piteux état 😦 . Mais c’est sans doute ton choix de nous montrer l’envers du décor , très jolis détails et merci pour la « p’tite bête à bon dieu »
    très belle journée à toi Danièle

    • C’est pas vraiment un choix, c’est tout naturellement que mon regard c’est porté sur ces détails, je les ai trouvé, troublants, attachants, et beaux également, c’est dans ma nature d’aller à ce que beaucoup de gens dédaignent ou fuient… 😳

    • Un texte que j’aime assez illustre parfaitement tes propos :
      « La vie avait continué après, la vie continue toujours. Elle te donne des raisons de pleurer et des raisons de rire. C’est la vie, fais-lui confiance. C’est une personne, la vie, une personne qu’il faut prendre comme partenaire. Entrer dans la valse, dans ses tourbillons, parfois elle te fait boire la tasse et tu crois que tu vas mourir et puis elle t’attrape par les cheveux et te dépose plus loin. Parfois elle t’écrase les pieds, parfois elle te fait valser. Il faut entrer dans la vie comme on entre dans une danse. Ne pas arrêter le mouvement en pleurant sur soi, en accusant les autres, en buvant, en prenant des petites pilules pour amortir le choc. Valser, valser, valser. Franchir les épreuves qu’elle t’envoie pour te rendre plus forte, plus déterminée… »

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez... merci de votre visite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s