Urbex : déambuler au sanatorium delirium

(9 photos)

La mise en service de ce sanatorium remonte à 1899, (d’autres pavillons verront le jour quelques années plus tard…)

couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

 

couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

 

couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

 

escalier sanatorium delirium, couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

 

escalier sanatorium delirium, couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

couloir sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

Les patients bénéficiaient d’un ensoleillement plein sud bénéfique au traitement de la tuberculose,

sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

 

sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

mais aussi de salles de jeux, de fêtes, de discothèque, de bibliothèque, de club de billard, d’échec, de menuiserie et même d’une radio interne.

sanatorium delirium, exploration urbaine, urbex

Translate : click on flag

 

29 réflexions sur “Urbex : déambuler au sanatorium delirium

  1. tu a eu du bol si tu y as été cette année, car depuis janvier ce bâtiment a été pas mal remué du a des panpan bibilles qui on l’autorisation de venir pratiquer leur jeu ici. les sous sol aussi sont bien garnis niveau surprises tu les as sans doute manqués ou alors ça a été condamnée. je n’y suis pas retournée depuis que j’ai vu le nettoyage fait sur la zone.

  2. Whouah… ça fait bien deux ans que je rêve de faire des photos dans des bâtiments désaffectés. Je n’ai pas eu l’occasion encore, mais je ne renonce pas. Tes photos sont superbes, j’adore particulièrement la lumière…

  3. Très belle série , des cadrages superbement réalisés , impossible d’en choisir une en particulier , elles sont toutes très réussies en parcourant ta page j’ai eu une pensée pour ces malades 😦 , une chanson de Lynda lemay et oui encore m’est venue en tête

    Ça sent le renfermé
    Le déjà respiré
    Ça sent le corps en panne
    Ça sent la vie en canne

    Ambiance de toux creuse
    Sur fond de balayeuse
    Dans l’écho du couloir
    Où pendent des peignoirs à peine habités …etc

  4. Quelle série! Moi ça me donne des frissons… Mais comme Pascale , j’aurais bien aimé y être…
    C’est incroyable qu’on laisse de tel lieux en l’état!

  5. J’imagine, quand le temps le permettait, les malades étaient à l’extérieur dans le parc, quand même plus sympa que l’intérieur du bâtiment. Et même quand le ciel n’était pas au beau fixe, j’imagine très bien les malades assis à l’abri de la galerie, prenant le « bon air » sur l’avant-dernière photo.

    Apparemment, le temps prévu pour la grande marée est plutôt clément avec un petit vent du NNE propice à la balade sur l’estran. Profites-en bien 😉 En principe, je serai à Santec avec toute ma fratrie pour la grande marée… Les « tu te rappelles… » vont fleurir toute la journée 😉

  6. Je ne suis pas tentée par ces lieux comme je te l’ai dit mais j’aime les voir photographiés par les autres… et je dois dire que le parc m’aurait bien plu au temps de sa beauté car il a dû être fort beau.

  7. Un bel endroit, même s’il doit résonner des cris et plaintes des patients .Par contre très en avance avec toutes ces activités .C’était un endroit prive je suppose avec des religieux? c’est ou ? pas loin de guisseny ?
    J’adore le carrelage
    Bonne journée avec le soleil ici en Normandie
    Marie-Pierre

    • Non pas en Bretagne 🙂 je ne divulgue pas le lieu, mais en cherchant bien, on trouve 😉 Oui moi aussi j’ai beaucoup aimé le carrelage de cette grande coursive qui relie les bâtiments entre eux 🙂 Ici aussi soleil !

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez... merci de votre visite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s