Des campanules… pour les mamans

(3 photos)

Etre maman, c’est chaque jour une fête.

 

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Chapelle Saint-Fiacre Le Faouët

(17 photos)

La chapelle, dédiée à saint Fiacre, est construite à partir du XVe siècle (vers 1450). elle  présente une façade découpée en trilobés avec un clocher-pignon fréquemment retrouvé en Bretagne. Celui de Saint-Fiacre est cependant triple flanqué de deux tourelles latérales et d’un balcon. L’intérieur est composé de cinq travées avec un chevet carré à leur bout.

cliquez sur les photos pour les voir en plus grand

 

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne

la chapelle est surtout célèbre pour son exceptionnel jubé en bois polychrome de style flamboyant réalisé de 1480 à 1492 par Olivier Le Loergan.

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, le jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, le jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, le jubé en bois polychrome côté choeur

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, le jubé en bois polychrome côté nef

Le côté de la nef illustre des scènes de la tentation d’Adam et Ève, de l’Annonciation de Marie, et de la passion du Christ. Le côté chœur représente certains péchés capitaux et vices, avec le vol (de fruit dans un arbre), l’ivresse (un homme vomissant un renard), la luxure (un homme et une femme), la paresse (un musicien breton). Ce jubé est classé au titre des monuments historiques par la liste de 1862.

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté choeur

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté choeur

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté choeur

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, détail jubé en bois polychrome côté nef

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, voûte plafond et têtes

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, voûte plafond et têtes

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, voûte plafond et têtes

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, voûte plafond et têtes

Chapelle Saint-fiacre Le Faouët, Bretagne, plafond, poutres décorées

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Mouvements… lentement…inlassablement.

(3 photos) – pointe de Neïz Vran.

“Les formes et les choses se manifestent à celui qui n’est pas attaché à son être propre. Dans ses mouvements, il est comme l’eau ; dans son repos il est comme un miroir, et dans ses réponses, il est comme l’écho.”

pose lente à Neïz Vran, Kerlouan, Bretagne, Finistère

pose lente à Neïz Vran, Kerlouan, Bretagne, Finistère

pose lente à Neïz Vran, Kerlouan, Bretagne, Finistère

 (Lao Tseu)

 

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Le Concasseur de galets de Prad ar C’hastell

(3 photos)

L’usine de concassage de galets de Tréguennec est une structure militaire datant de la Seconde Guerre mondiale, située en bordure de mer, au lieu-dit Prad ar C’hastell, sur le territoire de la commune de Tréguennec.

Bâtie en 1943 par l’occupant allemand, elle fabriquait le gravier pour une grande partie du mur de l’Atlantique.

On voit toujours un énorme mur de 2m.  d’épaisseur et de 150m.  de long, les ruines des trémies, celles des bâtiments du concasseur principal et les bunkers.

L’artiste HEOL ART a peint des Bigoudens sur le mur de l’usine de concassage de galets, ainsi que  des sardines autour, car beaucoup de Bigoudens étaient employées dans des usines et mettaient des sardines en boîtes. Elles sont elles-mêmes bien rangées les unes à côté des autres, comme dans une boîte 😉

Mais, un petit malin a ajouté des bulles et leur a fait dire, les pires horreurs ! Aussitôt Heol, avec l’aide de l’Association de défense et de promotion du littoral de Tréguennec, est allé remplacer les insultes par un texte plus correct :

  • Première bulle à gauche  : »Les bigoudens ont de l’énergie« .
  • Second bulle : »têtu comme de la pierre » ou « tête dur comme de la pierre« ,
  • ensuite en poursuivant vers la droite : « toujours prêt à aller de l’avant« 
  • puis « après la pluie vient le soleil et il fait chaud à nouveau« 
  • et enfin « le pays bigouden, toujours debout« .

Il a gardé les « bulles » qui avaient été ajoutées.

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

L’église de Kernascléden et ses fresques

(7 photos)

Autrefois chapelle, l’actuelle église paroissiale a été commencée en 1420 et achevée en 1464. C’est une référence de l’architecture gothique flamboyante.

Elle possède aussi d’exceptionnelles peintures murales polychromes (troisième quart du XVème siècle), réalisées par quatre groupes d’artistes différents, bretons pour la danse macabre et le spectacle de l’enfer, de l’école française pour les anges musiciens et la vie du Christ .

Sur le chœur des scènes de la vie de Marie et Jésus.

Sous les voûtes  du croisillon nord  : les anges musiciens et l’ascension.

Sur le croisillon sud la danse macabre et la représentation de l’enfer, et un superbe vitrail en triskel .

On peut observer, à l’intérieur de la nef, une voûte en pierre, élément rare dans les églises bretonnes.

Le porche des apôtres.

Le pardon a lieu le 15 août de chaque année.

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img