Whitebouler ! or

blackbouler !!!

 whiteboulerakene

whiteboulerapprochée01

akènes recouverts de rosée 
« Le verbe ‘blackbouler’ est étrange (vous avez dit bizarre ?) car composé du mot anglais ‘black’ (‘noir’) et de ‘bouler’, verbe français qu’on retrouve dans un sens argotique dans l’expression « envoyer bouler » pour « rejeter, repousser ».
Ce mélange de langues vient d’une traduction partielle du verbe anglais « to blackball » qui date de 1770 et qui signifie « voter contre l’admission d’une personne dans un club ou un cercle en plaçant une boule noire (black ball, en anglais) au lieu d’une blanche dans l’urne ».
Car c’est bien de la méthode d’admission de nouveaux membres dans une confrérie que vient ce mot : les membres déjà présents votaient au moyen de boules blanches (avis positif) ou noires (avis négatif) pour accepter ou non le nouveau candidat. Et celui qui avait le ‘plaisir’ d’avoir plus de boules noires que de blanches était rejeté, repoussé.
Une fois ce mot introduit en France, il a été écrit de différentes manières (en 1835 Balzac l’écrivait ‘blackboller’) avant de prendre son orthographe actuelle où seul le mot ‘ball’ a effectivement été traduit.
Si, au départ, le verbe a signifié « mettre en minorité dans un vote », très proche de l’origine anglaise, son sens s’est ensuite élargi à la signification actuelle. »
 source expressio.fr