Quand Bouddha bulle…

ça fait longtemps que je ne vous ai pas montré Bouddha 🙂  !!!

“Faire de grand discours éloquents n’est pas une preuve de sagesse. L’homme apaisé, sans haine ni peur, mérite d’être appelé sage.”

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Home sweet home

“Je n’aime pas les maisons neuves : leur visage est indifférent.”

De Sully Prudhomme / Les Solitudes

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Danse et chant de l’eau

(3 photos)

fleurs mauves pose longue Cernay 01 copie

pose longue ru de Cernay 01 copie

pose longue ru de Cernay 02 copie

Ce n’est pas le marteau qui a rendu ces pierres si parfaites, mais l’eau, avec sa douceur, sa danse et sa chanson. Là où la dureté ne fait que détruire, la douceur parvient à sculpter.”

 

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img

Lire le ciel.

(2 photos)

« Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. »

lire le ciel - Curnic et Arnaud

lire le ciel contre jour soleil couchant Curnic noel

citation du Dalaï Lama

 

Translate : click on flag

 

Joyeux Noël, Merry Christmas, Nedeleg Laouen

Vitrine de noël à Paris.

joyeux noel vitrine GL N&B

 

« Quand on a bonne conscience c’est Noël en permanence. »

Benjamen Franklin

Translate : click on flag

 

La porte…

porte entrouverte urbex Verdure

« A chaque acte à venir du destin correspond une porte invisible, entrouverte, prête pour celui à qui il a été donné d’en franchir le pas. Mais celui-ci n’en prend conscience qu’une fois sur le seuil, alors qu’il est pris en otage ; car, de même qu’on ne peut naître une seconde fois, quiconque franchit cette porte ne réussira jamais à revenir en arrière. C’est ainsi que s’effectue le verdict du destin. Telle est la formule de la prédestination : l’entrée existe mais il n’y a pas de sortie. »

 

Translate : click on flag

 

La traversée…

Pont de bois, étang, urbex, reflets,

 

« Pour être soi, il faut se projeter vers ce qui est étrange, se prolonger dans, et par lui.

Demeurer enclos dans son identité, c’est se perdre et cesser d’être.

On se connait, on se construit par le contact, par l’échange, le commerce avec l’autre.

Entre les rives du même et de l’autre, l’homme est un pont. »

 

La Traversée des frontières – Jean-Pierre Vernant

Translate : click on flag