Réunion – île intense – Fin de journée à la plage de l’Hermitage.

Une plage de sable blanc de l’ouest de La Réunion, protégée par un récif corallien.

Le soleil se couche sur la souche d’un filao déchaussé par l’érosion de la plage.

Réunion – île intense – au temple Tamoul Shri Maha Badra Karli

(30 photos)

Lors de notre séjour sur l’ile de la Réunion, j’ai enfin pu déambuler au temple Tamoul Shri Maha Badra Karli à la Ravine Blanche à Saint-Pierre. C’ est l’un des plus beaux de l’île.

Construit en 1972 et restauré en 1988, il est dédiée à la déesse Karli.

L’édifice entier représente le corps de la déesse, pour y entrer il faut passer sous l’ arche, passage entre le profane et le sacré. Des artistes sont venus spécialement de l’Inde pour bâtir et décorer le temple.

Kali ou Karly en créole est une représentation de la Déesse Mère Shakti. Les Dieux firent appel à elle car ils ne parvenaient pas à vaincre le démon Raktabija dont chaque goutte de sang qui tombait au sol donnait naissance à un clone du démon. Elle a les yeux et la peau noire. Lors de la bataille contre Raktabija elle se servit de sa langue pour empêcher le sang du démon de tomber au sol. Mais cela l’empoisonna et elle devint folle. Elle dansa frénétiquement, excitée par la chair des cadavres sous ses pieds, mettant en péril l’équilibre du monde. Pour l’apaiser, Shiva se coucha sous ses pieds, ce qui arrêta la danse destructive.

Réunion – île intense – Notre-Dame-des-Laves

(5 photos)

Aujourd’hui je vous fais découvrir la lave ominiprésente sur l’île.

À Piton-Sainte-Rose, un quartier de la commune de Sainte-Rose situé au pied du volcan du piton de la Fournaise, sur la côte Est de l’île, se dresse une petite église, aujourd’hui rebaptisée Notre-Dame-des-Laves, miraculeusement épargnée par la coulée de lave de 1977, celle-ci ayant alors encerclé l’édifice sans même le consumer ! L’impressionnant amas de lave figée que l’on peut voir de nos jours à l’entrée de l’église, témoigne de cette histoire incroyable.

Le 24 mars 1977, le Piton de la Fournaise se réveille. La lave bondit d’une fissure du cratère de Dolomieu durant plusieurs heures. Entre le 5 et le 16 avril d’autres fissures apparaissent laissant les coulées se répandre, plus de 1 500 habitants sont évacués de la zone dangereuse et attendent patiemment leur sort. Le 13 avril, l’Église doit affronter un autre élément naturel. La lave brûlante s’aventure sur son parvis, l’encercle totalement, incinère la porte et stoppe sa course à l’entrée de la nef.

La puissance de la lave en fusion aurait dû enflammer l’édifice, mais cela ne s’est pas produit. Un miracle a eu lieu ce jour-là et l’église fut rebaptisée Notre-Dame-des-Laves. Bien sûr, quelques travaux ont été nécessaires à sa réhabilitation, en particulier le sol et les vitraux qui ont explosés sous l’effet de la chaleur, mais elle n’en reste pas moins une miraculée.

La Réunion – île intense – Les Trois Bassins à St-Gilles-les-Hauts

(5 photos)

Aujourd’hui je vous emmène à Saint-Gilles-les-Hauts faire une balade aux Trois Bassins. Je ne vous en montrerai que 2, le bassin des Aigrettes et le bassin des Cormorans car le bassin Malheur est le plus fréquenté donc mission impossible d’y faire de belles photos…

Vous ne trouverez aucune trace de cet endroit dans les guides touristiques pour la simple et bonne raison que, officiellement il est interdit d’y aller. En effet l’endroit est fermé par arrêté municipal et préfectoral depuis 2002, comme l’indique à l’entrée le grand panneau « Accès interdit ». (lorsque j’habitais à la Réunion il y a 25 ans nous avions pu aller au bassin Malheur avec Maxime et Nina, en toute légalité). Ceci dit, comme nous avons pu le constater les locaux ne se gênent pas pour y aller , nous avons donc fait de même ! 😁

Le bassin des Aigrettes avec à son centre un lagon à l’eau bleu turquoise, est totalement encerclé par des amas rocheux d’où s’écoulent une énorme cascade principale et une multitude de petites cascades tout autour ! Beaucoup de plantes et autres feuillages ont réussi à pousser au milieu de ce décor accidenté.

Pour aller au bassin des Cormorans le sentier est vraiment très abrupt et sauvage de nombreux bambous et autres plantes marécageuses y poussent un peu partout . Du coup ce dernier bassin est le plus préservé des trois car le moins fréquenté, j’ai donc pu y faire une pause longue 😊

La Réunion – île Intense – Le cirque de Mafate

(8 photos)

Il y a 25 ans j’ai vécu à la Réunion, il était grand temps que j’y retourne pour savourer à nouveau toute la richesse de cette île intense.

Le cirque de Mafate.

Ici le cirque de Mafate, depuis le belvèdère du Maïdo, sous les nuages, sans les nuages 😊 et depuis l’ULM lors du survol de l’île avec la société Survol ( https://www.survol-reunion.com/)

Mafate est l’un des trois grands cirques naturels du massif du Piton des Neiges, sur l’île de La Réunion. Ce cirque a été formé par la combinaison d’effondrements tectoniques et d’une forte érosion torrentielle, créant un relief particulièrement escarpé et chaotique et constituant le bassin versant de la rivière des Galets.

Le cirque de Mafate est à cheval sur les territoires des communes de Saint-Paul et de La Possession. Quelques centaines d’habitants, les Mafatais, occupent et cultivent divers replats, appelés « îlets ».

Aucune route ne dessert l’intérieur du cirque : l’accès n’est donc possible que par les sentiers, à pied, ou par les airs, en hélicoptère.