Domaine des trois colonnes : le plan d’eau.

Après une halte au champs de coquelicots (clic sur lien rouge) direction le plan d’eau du domaine des trois colonnes, sous un soleil radieux.

« clic » sur photos pour voir en plus grand

pano plan d'eau 3 colonnes, domaine des trois colonnes, plan d'eau,

Si  la végétation a repris ses droits sur les bâtiments, il en de même pour le plan d’eau 😕 difficile de se frayer un chemin au bord.

plan d'eau domaine des trois colonnes, domaine des 3 colonnes,

Les arbres et l’eau se confondent dans des couleurs sombres…

Les trois colonnes d’inspiration grecque qui se trouvent sur l’îlot sont quasi invisibles, (voir photo n°3) prisent d’assaut par  la végétation.

plan d'eau du domaine des trois colonnes, les 3 colonnes grecques, îlot du plan d'eau des 3 colonnes

 

Mais nous avons passé une bonne partie de la matinée, sous une douce chaleur, sur  les rives.

 

bouton d'or, plan d'eau domaine des trois colonnes, domaine des 3 colonnes,

 

libellule, plan d'eau domaine des trois colonnes, domaine des 3 colonnes

 

libellule, plan d'eau du domaine des 3 colonnes, domaine des trois colonnes

Photos prises à mains levées, au 18/135mm, d’où certainement un manque de net, mais la tentation était trop grande.

D’ailleurs la totalité des photos prises aux 3 colonnes le sont au 18/135, j’hésite à changer d’objectif dans un endroit aussi poussiéreux, et de toute manière à part mon smc PENTAX D-FA MACRO 100mm f/2.8 WR, je n’ai pas encore la joie d’en posséder d’autres, j’espère bientôt pouvoir investir dans un UGA le 12/24 de Pentax.

 maman bord plan d'eau 3 colonnes 1DxO-blog

Il est temps de rejoindre les bâtisses.

urbex, exploration urbaine, manoir du domaine des trois colonnes, domaine des  3 colonnes,

Translate : click on flag

 

en équilibre…

au bord de l’eau, les yeux dans les yeux…

« les âmes, libellules de l’ombre… »

Victor Hugo 1802-1885

 

« clic » sur photo pour voir en grand 😛

au bord de l’eau…

« le véritable mirage n’est pas de marcher sur les eaux

ni de voler dans les airs,

il est de marcher sur la terre. »

Houeï Neng – Bouddhiste Chinois -638/713.