« Est-ce que je te demande si ta grand-mère fait du vélo ? »

pédale douce ancienne

autour du monde à vélo

« Pierre Desproges, un de mes maîtres à penser (et à panser les bleus de l’âme par le rire) a prétendu dans ‘Les bonnes manières au lit’, extrait du ‘Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis’, qu’Euclide posait déjà cette question sous la forme « Velocipedus memera ? ».
Mon souhait constant d’approcher au mieux la vérité historique m’incite à douter un peu de la véracité de cette information et à vous avertir, malgré tout le respect que je lui dois, qu’il a probablement tort, car aucun autre
texte connu n’y fait référence et aucune photographie de l’époque ne nous y montre une grand-mère ayant enfourché un vélocipède.

Cette question hautement existentielle viendrait en réalité d’une rengaine des années 30, de la période 1900, qui aurait servi de modèle aux questions ironiques ayant la signification sus-mentionnée (dans la chanson, elle se prolongeait d’ailleurs par d’autres questions toutes aussi graves : « si ta p’tite soeur est grande, si ton p’tit frère va bien au pot… » – on comprend donc qu’elle ait pu marquer son époque d’une empreinte aussi inbile). »

tanné fessier

source expressio.fr