La source du Lison

« La rivière du Lison prend sa source au fond de la reculée de Nans-sous-Sainte-Anne. Elle est considérée comme la plus belle des sources résurgentes de la région.

Le lieu est en effet très agréable : l’ample vasque aux eaux vertes qui accueille la résurgence des eaux du Doubs est nichée au coeur des falaises, et est alimentée par plusieurs cascades. Ce paysage a d’ailleurs inspiré de nombreux peintres, dont le franc-comtois Gustave Courbet.

Le Lison est également l’un des plus vastes réseaux de spéléologie de France. La source du Lison est à l’origine de la législation sur la protection de l’environnement. En 1899, le propriétaire d’un moulin aujourd’hui détruit, prévoyait de capter l’eau et de remplacer la cascade par une conduite forcée. La source étant propriété communale, les habitants de Nans-Sous-Sainte-Anne se mobilisèrent et firent appel au député Charles Beauquier. Après deux procès, ils gagnèrent définitivement en 1902. Pour conforter la victoire juridique du Lison et protéger les sites pittoresques de France, Charles Beauquier fit voter le 21 avril 1906 la première loi de protection de l’environnement, dite « loi Beauquier ». Le site de la source du Lison est classé depuis le 2 mai 1912. »

(source DoubsTourisme)

Les tournesols

(3 photos)

Escapade en Beauce, pour voir notamment quelques moulins, mais en passant j’ai trouvé un champs de tournesols. Petit arrêt même si la floraison est déjà très avancée.

Quand le Chat met les Voiles

« Les Ribins de l’Imaginaire » : La légende du Rocher Chat. ( Mean ar C’haz)

La légende de Mean ar C’haz est tragique ; elle raconte comment un chaton inexpérimenté s’aventura trop loin dans la baie, se fit attraper par une brenique (eh oui !) et périt à cause de la marée montante. En effet, le chat affamé, se fit surprendre par une berniquea: dès l’assaut, elle se recolla au rocher en coinçant la patte du chat entre elle et le rocher ! Et dans la nuit qui venait de tomber, on entendit retentir dans la baie les miaulements du chaton essayant de convaincre la brenique de le laisser partir :

en breton
Leh ahanon, me da leho
Pe ar mor bras va beuho

en français
Laisse-moi et je te laisserai
Sinon l’océan va me noyer

On ne revit plus le chat téméraire mais, le rocher sur lequel il périt porte depuis son nom : Mean ar C’haz, le Rocher du chat.

Sculpture en métal, de l’artiste Charles Eckert. Le chat qui se transforme en voiles lorsque l’on change de point de vue.

Pointe de Pen Hir de bon matin

(10 photos)

Située à l’extrême ouest de la presqu’île de Crozon, la pointe de Pen Hir est un incomparable point de vue, prolongée dans la mer par les fameux Tas de Pois.