Haute-Isle

(15 photos)

Le village est situé à 65 km à l’ouest de Paris, entre la vallée de la Seine et le plateau du Vexin, au pied de falaises calcaires escarpées.
Le village est bâti sur la rive droite de la Seine, le long d’une falaise creusée de « boves », le village était presque entièrement troglodytique depuis la préhistoire jusqu’au XIXe siècle.

L’habitat est essentiellement formé des boves qui sont alors abandonnées (seules quelques habitations troglodytiques sont encore en usage).

Église troglodytique de l’Annonciation, route de la Vallée (inscrite monument historique par arrêté du 4 juin 1926) : Elle fut creusée dans la falaise de craie en 1670/1673 aux frais de Nicolas Dongois. Seul le petit clocher carré émerge du sol enherbé qui recouvre la falaise. Unique exemple d’un édifice religieux troglodytique en Île-de-France depuis la destruction en 1749 de l’église de Mousseaux.

Haute-Isle Le grand colombier de la duchesse d’Enville. L’accès aux pitons rocheux de la commune de Haute-Isle est interdit par arrêtés municipal et préfectoral du 1er mars au 30 juin. J’y reviendrai à l’automne.  🙂

Translate : click on flag

blog-drapeau_anglais-img