Urbex – pédaler au sanatorium Délirium

urbex, exploration urbaine, sanatorium délirium, vélo d'appartement,

Translate : click on flag

 

29 réflexions sur “Urbex – pédaler au sanatorium Délirium

  1. Zutt , j’avais raté celle-ci quel dommage , elle est superbe ne compte pas sur moi pour faire du vélo 😉 rien ne t’échappe je veux parler du graff sur la gauche de la photo 😆
    bises

  2. Très belles couleurs et aussi joli jeu d’ombres.
    Oups tout le monde voit ton vélo sans selle… mais pour ajouter encore un peu d’humour à ta photo… voyez-vous un pénis à gauche??? Amicalement.

  3. Drôle d’engin et surement pas facile de pédaler et de mouliner en même temps et le tout sans selle 😉 mais avec ces belles portes-fenêtres ça permet de voyager tout en faisant du sur place.

  4. Incroyable la lumière dans cette pièce, elle contraste avec tout le reste. Elle est douce, belle, comme une invation au bonheur qui ne colle pas forcément avec l’ambiance.

  5. Faire du vélo sans selle donne du piquant à l’effort. 😀
    Magnifiques jeux d’ombres et de lumières sur le sol.

  6. dure, la rééducation avec un tel engin ! c’est ça, le régime sans selle ? par contre la lumière est superbe et devait donner du courage pour se refaire la santé…

  7. Le postérieur ne doit pas avoir un grand confort sans selle… est-ce que c’est cela qu’on appellerait « pédaler dans la choucroute »? Lol ! très belle la lumière ambiante Danièle. Bonne journée.

Quelques mots pour dire ce que vous en pensez... merci de votre visite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s